Edito

Dimanche 10 juin 2018 – 10ème dimanche du temps ordinaire (Année B)

Confirmation

Ce samedi soir, au cours de la messe paroissiale, a lieu la confirmation de 38 jeunes de l’aumônerie de Janson. Dimanche prochain, la confirmation de jeunes de la communauté portugaise clôturera un cycle commencé très tôt, le samedi des Rameaux, et qui aura vu se succéder depuis un mois, semaine après semaine, les différentes écoles, collèges et lycées du quartier, sans oublier les CM2 du catéchisme paroissial. Au total, ce sont près de 500 jeunes qui auront été confirmés cette année à St Honoré d’Eylau, chiffre qu’il est bon d’avoir en tête pour chasser l’idée que notre paroisse manque de jeunes. Il est vrai que la taille de l’église, sa luminosité, son caractère assez moderne, et j’ajouterai son accueil – je pense en particulier à celui des sacristains -, attirent au-delà des frontières de la paroisse, parce qu’ils conviennent tout particulièrement à cette entrée dans la plénitude de la joie chrétienne qu’est la confirmation. Par elle, un chrétien devient adulte dans sa foi, capable tout à la fois de profiter plus pleinement des célébrations auxquelles il participe, en particulier de l’eucharistie, et de témoigner de son engagement.

Mais la confirmation n’est pas seulement une affaire de jeunes. Des adultes sont aussi confirmés, que ce soient les baptisés de la veillée pascale ou des baptisés de plus longue date qui, pour des raisons diverses, ont loupé le coche de ce sacrement. Une préparation au mariage, la confirmation d’un enfant, une interpellation à l’ambon sur le sujet peuvent venir à bout des prétendues « bonnes raisons » de ne pas être confirmé : qu’est-ce que cela va m’apporter ? Que va-t-on penser de moi ?… Ce que ça va vous apporter, c’est une joie profonde et, je l’espère, communicative. C’est une assurance, d’abord dans la foi, mais pas seulement. C’est une capacité renouvelée de discernement. C’est un puissant élan pour avancer sur la voie chrétienne. Demandez aux confirmés, en particulier aux adultes : ils sont 7 sur notre paroisse à avoir été confirmés à la Pentecôte. Je peux vous les présenter si vous le souhaitez. 7 qui se sont préparés sur notre paroisse mais ont été confirmés à Notre-Dame par l’archevêque, lors d’une de ces célébrations dont l’Eglise, et plus encore notre Seigneur, a le secret. Le ciel et la terre s’y rencontrent pour une joie et une paix qui durent.

Alors je vous adresse un appel à vous d’abord qui n’êtes pas encore confirmés : n’hésitez pas à venir me voir car cette joie est pour vous. Et si vous êtes déjà confirmés, mais souhaitez vivre davantage de ce sacrement, venez me voir aussi : nous trouverons ensemble des moyens d’en découvrir la puissance.

Père Michel Gueguen, curé