Edito

Dimanche 13 mai 2018 – 7ème dimanche de Pâques (B)

Remontée à la Source

« De même que la pluie et la neige descendent des cieux…» Isaïe nous parle en termes poétiques autant que cosmiques de la Parole de Dieu faisant toujours ce qu’Elle dit et allant toujours à son accomplissement.

Incarnée en Jésus Christ, Elle a fourni «la semence au semeur et la pain à manger», à savoir Evangile et Sacrements dans le Mystère Pascal, pour remonter, «l’objet de sa mission» réalisé, à sa Source qu’est le Père.

Elle introduit, par sa Résurrection, une chair comme la nôtre dans la Gloire céleste et, assise depuis à la droite du Père, Elle répand l’Esprit qui leur est commun et intercède pour nous.

Chargée d’annoncer la Bonne Nouvelle et de célébrer les Sacrements qui la réalisent, l’Eglise ne cesse, depuis vingt siècles, de laisser monter par ses intercessions et ses actions de grâces l’attestation que la Parole continue d’accomplir au milieu de nous «sa mission». C’est pourquoi l’Ascension qui fête le retour du Ressuscité vers le Père est suivie par dix jours de recueillement signifiant Marie et les Apôtres en prière et dans l’attente de recevoir l’Esprit Saint.

Cela veut dire aussi que, quand elle cherche à se rénover, l’Eglise remonte toujours aux sources de ses commencements et actualise ce qui était resté en réserve, voire simplement oublié. Exemple: peut-on envoyer de nouveau des familles entières évangéliser à travers le monde, si elles ne sont pas ouvertes radicalement à la vie et n’agissent pas du trop-plein de leur coeur ? C’est pourtant ce que le Pape vient encore de faire ces jours-ci, devant une foule immense, représentant 135 nations et dans l’action de grâce.

Nous voici donc au coeur de ces dix jours qui célèbrent la puissance et la nécessité de la prière. Demandons au Seigneur de faire de nous des intercesseurs, surtout si l’âge nous consent une plus grande disponibilité. Le Seigneur nous le revaudra.

Père Ippolito Zandonella, vicaire