Edito

Dimanche 13 octobre – 28ème dimanche du temps ordinaire (Année C)
Anniversaire de la dédicace de l’église Saint-Honoré d’Eylau (Octobre 1974)

La dédicace d’une église

Qu’est-ce qu’une dédicace ? Pourquoi célébrer une dédicace ? Qui est celui qui dédicace l’église ? Autant de questions auxquelles je vais tenter de répondre. La dédicace d’une église comme lieu de culte s’accompagne toujours de la consécration de son autel. C’est grâce à cette célébration que l’église-édifice est considérée comme un lieu habité par Dieu, où demeure sa Présence. Le terme Eglise a une double acception. Il désigne à la fois la communauté des croyants que nous sommes et le lieu de notre rassemblement. Si la dédicace d’une église concerne l’édifice, elle ne se fait pas sans la communauté des fidèles. Le P. Yves Congar, dominicain, aimait bien dire que l’Eglise n’est pas le bâtiment mais les fidèles. Toutefois, la métaphore, l’Eglise comme lieu du culte, montre assez bien le lien étroit qui existe entre les membres d’une communauté et les pierres d’un édifice. La consécration et la dédicace des églises se définissent comme un ensemble d’actions saintes, éminemment solennelles et liturgiques, déterminées par l’Eglise dans une liturgie propre et dont l’effet est de rendre un édifice sacré, dédié pour toujours à Dieu et à son culte. Le ministre légitime est l’évêque.

Dans notre société de plus en plus sécularisée, une église dédicacée et consacrée est un signe de transcendance. C’est une cérémonie qui n’est pas réitérable. Elle est faite une fois pour toutes, mais chaque fois que revient la date anniversaire, c’est l’occasion d’une célébration solennelle pour cette Eglise.

Notre église a été dédicacée et consacrée à Dieu le 12 octobre 1974 par Mgr Pézeril, évêque auxiliaire de Paris. C’était alors la chapelle Notre-Dame de la Cité Paroissiale. Elle changea ainsi de vocable et de statut : elle devint Eglise paroissiale Saint Honoré d’Eylau et les douze croix de consécration canonique furent peintes sur les douze premiers piliers des bas-côtés. L’autel a été consacré à cette occasion, il renferme des reliques des saints Jean-Marie Vianney le curé d’Ars, Vincent de Paul, Pie X, Martin de Tours et Madeleine-Sophie Barat. Une église dédicacée et consacrée est vraiment une demeure de Dieu parmi les hommes. Voilà tout ce qui motive notre respect et nous aide à nous mettre en présence de Dieu.

Père Francis Agbokou