Relais…

Dimanche 20 juin 2021 – 12ème dimanche du temps ordinaire  (année B)

Tous les débuts d’été, la fête paroissiale de fin d’année marque le passage de tel ou tel mandat d’une personne à l’autre, pour la bonne marche de notre communauté au service de notre Seigneur. 

Ce Dimanche nous annonce le plus important d’entre eux : celui qui s’effectuera le 1er Septembre prochain entre le Père Michel Guéguen qu’appellent de plus hautes fonctions et le Père Antoine d’Eudeville qui nous vient de Notre-Dame des Champs, comme nouveau Curé de la Paroisse. 

Bien que le Père Guéguen ne nous quitte que dans deux mois, il est bon qu’avant la dispersion inévitable des vacances estivales, nos retrouvailles traditionnelles lui manifestent la reconnaissance qui lui est due. La tâche qu’il a assumée, il y a neuf ans, par devoir et néanmoins comme un honneur, a été remplie de manière assez remarquable pour qu’elle lui vaille sa nouvelle mission. 

Son successeur se présentant volontiers comme un « sourcier », le Père Guéguen lui laisse beaucoup de repères où pouvoir déjà puiser. Quant à la communauté juive de la rue Copernic, elle gardera, sans doute, de lui le meilleur souvenir. S’il a essayé de rester fidèle aux sorties annuelles de la « Bible sur le Terrain », à l’enseignement aux Bernardins et aux retraites inspirées par Marthe Robin, il a su trouver tout le temps nécessaire à la Paroisse. Il s’est révélé, en particulier, un catéchiste très assidu des âges scolaires et des nombreux catéchumènes adultes. 

Les prêtres qui collaborent avec lui savent qu’un tel ministère requiert esprit de service, zèle, persévérance et beaucoup de patience envers les plus faibles. Ils s’unissent à vous pour lui assurer le soutien de leurs prières présentes et à venir. 

Si nous avions déjà commencé à saluer les fruits de la longue mission effectuée par notre chantre et chef de choeur, Philippe Pistole, parmi nous, nous avons, ce Dimanche, l’occasion d’y ajouter la note finale. Nous accueillerons, à sa place et à ses fonctions, Gwenaëlle, déjà soliste à Notre Dame de Paris. 

Remercions, enfin, le Seigneur pour l’apostolat plus bref et d’autant plus intense du Père Augustin Bourgue auprès de l’Aumônerie Dauphine et dans la Messe dominicale des Familles. Tout en terminant sa thèse de doctorat, il participera, dès la rentrée et entre autres choses, à la direction spirituelle des séminaristes parisiens. 

A tous, union de prière et bonne fête paroissiale !  

Père Ippolito Zandonella, vicaire

[vc_btn title=”Consultez les éditos précedents” style=”custom” custom_background=”#dc501e” custom_text=”#ffffff” size=”sm” link=”url:http%3A%2F%2Fwww.paroisse-saint-honore.com%2Fedito-archives%2F|||”]
Menu