Edito

Dimanche 15 septembre 2019 – 24ème dimanche du temps ordinaire (C)

Revenir au Temps Ordinaire

C’est exprimer en termes liturgiques le sens de la rentrée. On revient aux études comme aux travaux. On revient plus simplement chez soi. Malgré nos atteintes à la création, cela reste le temps des vendanges et des dernières récoltes. On dégage autant que possible les perspectives de la nouvelle année. Ce retour au temps ordinaire, l’Eglise le marque par la couleur verte, symbole de renouveau et d’espérance.

Ne venons-nous pas d’achever la semaine par la fête de la Croix Glorieuse ? Arbre de Vie par excellence, elle achève une sorte de Carême estival commencé à la Transfiguration. Bien que très discret et sans prescriptions particulières, il peut favoriser une plus grande intimité avec le Seigneur.

Plus disponibles, voire touchés par telle visite à un site ou bien par telle lecture, nous avons renoué un dialogue avec Dieu, que nous nous étonnons d’avoir quitté. On peut même se demander comment faire pour éviter d’autres dispersions qui finalement nous laissent vides. Le mieux, c’est de nous souvenir que l’on n’est pas chrétiens tout seuls. La communauté ecclésiale est le terreau naturel et surnaturel du baptisé. Renouer avec elle n’est pas toujours simple, ni facile. Mais on peut déjà commencer, en son for intérieur, à prier pour elle et pour ses intentions apostoliques ou caritatives. La Communion des Saints fera le reste: nous recevrons en réponse des signes parfois inattendus et nous invitant à participer davantage au Corps Vivant, qui agit au milieu de cette génération pour manifester le Christ victorieux du Mal et de la Mort.

Beaucoup de personnes voudraient pouvoir le faire, ne serait-ce que par la simple prière quotidienne et domestique, alors que l’âge, la santé ou autres causes semblent les en empêcher. Si vous en connaissez, encouragez-les à se faire connaître auprès de l’accueil paroissial. Elles pourront faire partie de notre réseau de prière, dont l’apport est indispensable à tout investissement dans l’action. A tous bonne rentrée dans le Seigneur.

Père Ippolito Zandonella, vicaire