Dimanche 16 janvier 2022 – 2ème dimanche du temps ordinaire (Année C)

Semaine Universelle de Prière pour l’Unité des Chrétiens

 Du 18 au 25 janvier, fête de la Conversion de saint Paul, la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens se déroulera dans toute l’Europe et dans d’autres pays de l’hémisphère nord. Dans les pays de l’hémisphère sud, cette activité a lieu la semaine précédant la solennité de la Pentecôte. 

Selon le Concile Vatican II, « la conversion du coeur et la recherche de la sainteté, les prières privées et publiques pour l’unité des chrétiens doivent être considérées comme l’âme de tout le mouvement oecuménique, et peuvent à juste titre être appelées oecuménisme spirituel » (Décret Unitatis Redintegratio 8). 

Le caractère oecuménique des Semaines de Prière pour l’Unité des Chrétiens, au sens propre du terme, apparaît chez les catholiques à partir de 1936 avec l’abbé Paul Couturier (1881-1953) de Lyon (France). Il a changé l’ancien nom donné en 1908 par le Père Paul Wattson, aux États-Unis, de « Octave de prière pour l’unité de l’Église » à « Semaine universelle de prière pour l’unité des chrétiens ». Selon lui, notre prière doit être pour que l’unité de l’Église se réalise « comme le Christ le veut et selon les instruments qu’il désire lui-même ». 

Au fil des ans, diverses organisations ont été chargées d’organiser et de réaliser la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Depuis 1966, cette activité est un projet conjoint de la Commission Foi et Constitution du Conseil oecuménique des Églises et du Conseil Pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens dans (de) l’Église catholique. 

Chaque année, des groupes oecuméniques d’un pays particulier préparent le texte à utiliser. Le thème pour 2022 est : « Nous avons vu ton étoile en Orient et sommes venus te rendre hommage » (Mt 2, 2). Le matériel a été préparé par le Conseil des Églises du Moyen-Orient. 

“Les chrétiens doivent être un symbole comme l’étoile, qui conduit tous les peuples au Christ. Dans la prière commune, les chrétiens échangent des dons et deviennent signe de l’unité que Dieu désire pour toute la création”, explique le Conseil Pontifical. 

Père Carlos Alberto Seixas de Aquino 

Menu