Edito

Une semaine pas si ordinaire

Dimanche 28 mars 2021 – Célébration des Rameaux et de la Passion  (année B)

La fête des Rameaux, dont le nom est Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur, est le dernier dimanche du Carême, celui qui ouvre la Semaine Sainte s’achevant elle-même avec la solennité de Pâques. Cette semaine n’est pas une sorte de grand théâtre sacré nous faisant revivre extérieurement l’histoire de la Passion, de la mort et de la résurrection du Christ. Elle actualise et rend réellement présents chacun des événements qui sont à la source de notre vie nouvelle en Jésus-Christ et au centre de notre foi chrétienne. Dès lors, la condition première pour suivre Jésus en vérité durant ces jours saints est d’en prendre personnellement la décision. Avons-nous vraiment le désir de vivre avec ferveur cette semaine pour un profond renouveau de notre vie avec le Seigneur ? 

Profitons du dimanche des Rameaux pour recevoir le récit de la Passion qui met en lumière l’enchaînement des trahisons, des accusations, des reniements, de la violence qui conduisent à la mort de notre Seigneur. Prenons le temps de méditer sur son corps méprisé et broyé qui nous révèle avant toutes choses son infinie miséricorde pour chacun d’entre nous, quelles que soient notre histoire et notre situation personnelle. L’Église entre ensuite jeudi dans le Triduum pascal qui est le noyau essentiel de la foi chrétienne. Le Jeudi Saint n’est pas seulement mémoire de l’institution de l’Eucharistie, mais aussi anticipation du sacrifice de la Croix. Le Vendredi Saint fait non seulement mémoire des souffrances et de la mort du Sauveur, mais nous invite également à replacer la Passion dans la perspective de la Résurrection. Le Samedi Saint nous donne alors d’entrer dans ce temps d’attente silencieux si particulier où le Seigneur repose au tombeau. La Vigile pascale n’est alors pas seulement la célébration de la résurrection, mais aussi la célébration du passage des ténèbres à la lumière, de la mort à la vie. De fait, la Semaine Sainte nous invite à nous associés corps et âme aux évènements essentiels de la foi chrétienne rappelés par saint Paul : « Le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures, et il fut mis au tombeau ; il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures » (1 Co 15,1-4). Nous voyons par là que le mouvement du Triduum pascal est semblable à celui du baptême par lequel nous sommes associés à la mort du Christ pour ressusciter avec Lui et en Lui. La victoire du ressuscité est déjà notre victoire. Que cette Semaine Sainte soit alors pour chacun d’entre nous un temps de renaissance dans le Christ à la lumière de Pâques ! 

Père Guillaume Radenac, vicaire

 Prions pour nos catéchumènes qui se préparent à recevoir les sacrements de l’institution chrétienne le dimanche de Pâques : Claire, Inès, Clémence, Pernelle, Nathalie, Diane et Thomas.
Pour les soutenir, chaque jour de cette semaine, je médite le psaume de ce dimanche. 
Prions pour les enfants en âge scolaire qui se préparent au baptême : Joy, Julia, Andréa, Patterson, André, Ruben, Anselme, Kali, Claudine.