Dimanche 23 mai 2021 – Pentecôte (Année B)

Vivre du don de l’Esprit


Jésus-Christ est mort pour le salut du monde, est ressuscité, et s’est élevé à la droite de Dieu le Père (Lc 24,50-53 ; Ac 1,1-11). L’Ascension de notre Seigneur marque la fin de ses apparitions aux disciples. Désormais, ils devront faire le deuil d’un certain type de présence, d’une présence charnelle, d’une rencontre en présentiel avec Jésus. Désirant ne pas nous laisser seuls, Dieu le Père envoie aux hommes l’Esprit de son Fils lors de la Pentecôte. Grâce à l’Esprit reçu, ils vont expérimenter une nouvelle manière de vivre de la présence de Jésus Ressuscité. Celle-ci ne sera plus charnelle, mais spirituelle. Saint Paul nous dit en effet que Jésus-Christ est rendu « esprit vivifiant » (1 Co 15,45) par sa résurrection. Mais un esprit peut-il rester extérieur à ceux auxquels il est censé donner la vie ? Est-il en mesure d’agir à distance ? Ne doit-il pas au contraire agir de l’intérieur même des personnes qu’il sanctifie, de telle sorte que cette sanctification soit à la fois l’oeuvre de Dieu et la nôtre ? Cela sera justement l’oeuvre de l’Esprit Saint qui intériorisera Jésus-Christ en nous le jour de la Pentecôte. Désormais, Jésus ne sera plus extérieur à nous, mais vivra en nous par l’oeuvre de l’Esprit Saint. C’est ainsi que la mission du Fils se prolonge et s’épanouit dans la mission de l’Esprit, car ses Paroles sont Esprit et vie. La Parole divine, en tant qu’elle nous découvre alors le dessein de Dieu sur nous, tend vers l’alliance qu’il veut établir avec nous. Cette alliance inscrite non plus sur des tables de pierre mais sur les tables de chair de notre coeur. Cette alliance consiste en une union intime et en une assimilation vivante avec Dieu. 

Ce don de l’Esprit n’est pas limité au seul jour de la Pentecôte. Toute personne est appelée aujourd’hui à faire l’expérience de ce que saint Paul déclarait : « Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. » (Ga 2,20). L’Esprit inspire tous ceux qui veulent se laisser conduire par Lui car c’est Lui qui nous fait vivre en personnes conformes au projet du Père Créateur (Lc 11,13). A travers toutes les époques, ceux qui demandent sincèrement l’Esprit Saint le recevront, et ils en porteront les fruits que saint Paul décrit dans l’épitre aux Galates (5,22-23). Nous voyons alors que la Pentecôte est également un appel à la responsabilité et à la mission. C’est désormais à l’Église, à chacun d’entre nous, d’être témoins du Christ Ressuscité (Ac 1,8). 

Père Guillaume Radenac, vicaire

[vc_btn title=”Consultez les éditos précédents” style=”custom” custom_background=”#dc501e” custom_text=”#ffffff” link=”url:https%3A%2F%2Fwww.paroisse-saint-honore.com%2Fedito-archives|||”]
Menu